Visite de classe à l'Institut français du Danemark

Klassebesøg på Institut français du Danemark
Langue française / Formation

Vous êtes professeur de français et vous souhaitez faire vivre à vos élèves une expérience hors du commun ? Venez découvrir un peu de la France... au cœur de Copenhague !


Pendant environ 2 ½ heures (3 UE de 45 min), vos élèves bénéficieront d'un coup de pouce sous la forme d'une séance  avec l'un de nos professeurs de français. Tous nos enseignants sont natifs francophones. La visite se fera en français, il est donc supposé que les étudiants ont eu au moins 1 an de cours de français. De la 8. kl. à la 3g, élèves d' école de commerce ou de VUC.

Prix : 1 500 DKK selon le thème. Veuillez contacter le service des cours pour plus de détails. Studiestræde 5, 1455 Copenhague 

Tél : 51 50 32 54, e-mail : cours@institutfrancais.dk


Liste d'inspiration :

  • Le système scolaire français et la vie quotidienne d'un élève français

  • A la découverte des jeunes français

  • Les loisirs

  • La musique française - la chanson française : les tendances actuelles

  • La Francophonie : les différents pays et leur rapport avec la France aujourd'hui

  • Parlons d'une région ou d’une ville (ex. la Lorraine, la Provence, Marseille, Paris... )

  • Actualité en France

  • L'argot

  • Les banlieues de Paris (fortrinsvis for elever med højt niveau)

  • L'immigration en France (les étrangers en France, histoire de !'immigration, le racisme et l'intégration)

  • Le Danemark et la France: les différences principales entre les deux pays

  • L'histoire de France (1789 - 1945)

  • La religion - l'Eglise Catholique (fortrinsvis for elever med højt niveau)

  • La laïcité

  • Les partis politiques (fortrinsvis for elever med højt niveau)

  • La constitution, la 5e République (fortrinsvis for elever med højt niveau)

  • Les medias (fortrinsvis for elever med højt niveau)

  • Un écrivain français - sa vie et son oeuvre (fortrinsvis for elever med højt niveau)

  • Les peintres et la peinture impressionnistes

 

.

.