CHERCHEURS FRANÇAIS AU DANEMARK #8 - Nicolas Thibault

Sciences / Chercheurs français au Danemark

Nicolas Thibault est chercheur en micropaléontologie et en stratigraphie à l’Université de Copenhague. Passionné depuis son enfance par les fossiles et les dinosaures, il poursuit des études de Géologie à Paris et à Lille  puis effectue une thèse en micropaléontologie à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6), qu’il termine en 2005. Il s’est ensuite vu offrir un poste de chercheur postdoctoral à l’Université de Copenhague en 2007. Il est aujourd’hui professeur associé au sein du département de Géosciences et Gestion des Ressources Naturelles (IGN). 

En tant que micropaléontologue, Nicolas Thibault se consacre à l’étude des nanofossiles calcaires qui mesurent entre 2 et 25 microns. Nicolas Thibault  se spécialise également dans la stratigraphie qui est l’étude de la datation et corrélation des couches géologiques. En examinant les sédiments, ses recherches permettent de caractériser et comprendre les cycles climatiques orbitaux, dus aux changements de l’axe de rotation de la Terre, ainsi que les variations climatiques à plus long terme.

Au cours de ses recherches, Nicolas Thibault a été amené à étudier des sédiments provenant de régions très différentes en-dehors du Danemark comme, par exemple, le Bassin parisien, l’Angleterre, l’Autriche, l’Iran ou encore la Tunisie, mais également du matériel provenant de carottes océaniques des océans Atlantique, Pacifique et Indien. Ses études couvrent des périodes de temps très variées allant de  l'Éocène supérieur (34 Millions d’années) au Trias supérieur (201-205 Millions d’années), et plus récemment des périodes du Paléozoïque inférieur correspondant à l’explosion de la vie avec des sédiments datant de 541 Millions à 450 Millions d’années. 

Nicolas Thibault est amené à travailler régulièrement sur des projets communs avec des collaborateurs français de Paris, Dijon, Rennes et de Lyon.